restauration d'une Jaguar type E, Carrosserie (1)

Remise en état de la caisse (1ère partie)

Cela va consister à remplacer le panneaux manquants, à reboucher les trous ou souder des pièces qu'il faudra former et à débosseler ou boucher à l'étain les petits chocs. Je ne me suis pas lancé dans le formage de pièces importantes ou la réparation de panneaux complets. C'est là un travail de tolier formeur qui demande un extraordinaire savoir faire, ... que je n'ai pas.

En ce qui concerne le matériel, allez voir à la page Astuces & conseils
j'ai commencé par réparer les petits trous de carrosserie dans les endroits les moins visibles, pour me faire la main. Je me suis bien sur entrainé sur des chutes de tôle pour bien connaître les réglages du poste.
Par exemple une jonction entre le passage d'aile et le coffre. Le principe est toujours le même: découper la partie rouillée, préparer un patch en tôle neuve en passant ou non par un gabarit en carton, pointer la pièce et souder au point de chainette en bord à bord. Le résultat après un ponçage grossier n'est pas terrible. La difficulté est le soudage dans un coin peu accessible car on ne peut pas positionner la torche comme on veut
patch aile arrière patch aile arrière patch aile arrière patch aile arrière patch aile arrière
Même si le résultat n'est pas très beau, il ne faut pas vouloir trop meuler si la partie n'est pas visible, on risque d'amincir la tôle excessivement. Pour tenir les pièces en position j'utilise un aimant de soudage. Voir l'exemple sur un deuxième patch en 2 parties à peu près au même endroit de l'autre coté. Une des difficulté est que plusieurs toles se chevauchent à cet endroit et du blaxon pratiquement impossible à enlever s'est inséré en profondeur coté passage d'aile.
patch aile arrière patch aile arrière patch aile arrière
Deux des axes de fixation du train arrière sur la caisse étaient grippés dans le support (Un tube brasé sur le gousset soudé à la caisse). Pour la réparation, le tube tenant l'axe a été allongé et épaulé pour assurer le maintient en position et faciliter le soudage (schéma). La tôle est plus épaisse que la carrosserie (env 1,5 mm), le soudage est plus facile. Bien vérifier le positionnement de l'axe à l'aide d'un vieux support et meuler jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de protubérance. Attention à ne pas amincir la tôle à cet endroit.
modification fixation train support train arrière support train arrière support train arrière support train arrière
support train arrière support train arrière support train arrière support train arrière
La jonction entre le plancher et la cloison arrière était à refaire sur les cotés, ainsi que les jonctions des bas de caisse intérieurs sur les montants latéraux. Ce sont des parties peu visibles donc pas de soucis d'esthétique, par contre il faut être précis car le plancher viendra en contact avec ces parties. Parmi les exemples ci après, la remise en forme d'un orifice de passage du faisceau éléctrique.
Tablier arrière Tablier arrière Tablier arrière Tablier arrière Jonction coffre Jonction coffre Jonction coffre Passage faisceau Passage faisceau Passage faisceau Passage faisceau
Avant de reposer le plancher, le bas des ailes a été découpé. La découpe doit être très régulière avec une hauteur constante pour pouvoir venir souder la pièce de réparation en bord à bord. Le passage d'aile est coupé à la même hauteur pour l'instant.
Découpe aile arrière Découpe aile arrière Découpe aile arrière
J'ai déposé un inhibiteur de rouille sur les corps creux qui ne seront plus accessibles. j'en ai profité pour passer une couche de peinture epoxy par exemple dans le tunnel de transmission. Un apprêt soudable à base de cuivre est déposé sur les parties à souder. C'est joli, c'est tout rose, ...
Epoxy corps creux Epoxy corps creux Apprêt soudable cuivre Apprêt soudable cuivre
On peut commencer à ajuster le plancher. Les éléments de carrosserie sont livrés avec un apprêt de protection qu'il faut enlever (décapant et brosse métallique).
Il faut ensuite ajuster le plancher avec la tour eiffel en place et les gabarits préparés lors du découpage. Il doit porter correctement sur toutes les surfaces soudées. J'ai fait des montages un peu particuliers pour le plaquer correctement. Attention il faut être 2 pour manipuler le plancher assemblé. Il faut repérer les endroits où percer pour le bouchonnage. Les trous font ø 7.5 mm. Il faut les marquer, les pointer et les percer.
Il y à 400 trous, c'est long,....Placer un tas derrière la tôle pour le pointage et une pièce en bois pour le perçage, sinon la tôle se déforme.
Penser à déposer de l'apprêt soudable au cuivre.
Apprêt plancher Apprêt plancher Plancher et tour Eiffel Ajustage du plancher Ajustage du plancher Ajustage du plancher Perçage du plancher
On repose le plancher, on le plaque correctement et on bouchonne. Le poste doit être réglé à une tension supérieure à celle utilisée pour souder en bord à bord. Laisser la torche dans la même position jusqu'à ce que le trou se remplisse, ne pas vouloir déplacer la torche pour le remplir plus vite, sinon ça fait des patés et la pénétration est mauvaise.
La difficulté est que l'on vient souder sur une vieille tôle qui à été redressée et meulée, d'où risque de perçage. Les réglages du poste naviguent entre bonne pénétration et pas de perçage, avec plus ou moins de bonheur !
Il faut répartir les points de soudure pour ne pas chauffer localement et éviter de déformer la tôle.
Ensuite soudage des renforts de bas de caisse, attention à bien les positionner au droit des montants latéraux.
Soudage d'une cloison de tablier avant: Bien penser aux pièces qui vont venir en contact avec celle à souder. Dans le cas présent l'obturateur et le bas de caisse. C'est la raison pour laquelle j'ai fait un montage à blanc avant le pointage.
Soudage du plancher Soudage du plancher Renforts bas de caisse Renforts bas de caisse Cloison de tablier Cloison de tablier
Les bas de caisse extérieurs et les cloisons de fermeture seront posées en même temps que le capot qui vient s'appuyer dessus.

Maintenant, on passe au fond de coffre. On pourra ensuite fixer la rotissoire sur partie support de plaque d'immatriculation, retourner la caisse et finir les soudures intérieures.

Il y a plusieurs pièces à ressouder, le fond lui même, livré assemblé, les renforts intérieurs et la pièce de jonction entre le support de plaque et l'arrière de la caisse. Pour vérifier le positionnement du fond, il faut le fixer avec des serre-joints aux points de contact.
Evidement il ne tombe pas pile-poil sur la caisse, il a fallu ajuster légèrement l'arrondi extérieur, en fait l'agrandir. J'ai essayé en chauffant puis en maintenant la tôle en position, mais le gain est faible. J'ai donc alongé la tôle comme il se doit à l'aide d'un marteau et d'un tas, le martelage reste visible mais cette partie est masquée par le pare-choc.
Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre
Une fois le fond en bonne position, je me suis attaqué aux jonctions avec les passages d'aile. C'est tout en arrondi et pas très facile à ajuster.
J'ai procédé en plusieurs parties quand je ne pouvais pas obtenir la forme nécessaire en une fois.
Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre
Les partie arrière du hayon qui retourne vers le support de plaque a été refaite en partie. J'ai commencé par un soudage en bord à bord à gauche. Mais pas facile car la tôle restante est ancienne et amincie lors du décapage de la rouille. Sur le coté droit j'ai soudé par recouvrement. Ce qui laisse aussi un peu de marge pour la mise en forme de l'arrondi.
Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre
Comme pour le plancher, il faut préparer le fond pour le bouchonnage. Bien le fixer puis repérer les zones à souder et percer les trous. (environ 350 !)
Le fond a été maintenu par des rivets pop pour assurer un bon contact et éviter qu'il ne bouge au soudage.
Les pare-chocs ont été positionnés et les trous de fixation percés. Un boulon permet d'assurer la position de ces points de fixation. Le soudage de la tôle intermédiaire entre le support de plaque et la caisse a été plus difficile que prévu car elle s'est déformée lors du brasage du tube de drainage. Le raccordement sur une tôle ancienne et amincie par le décapage n'est pas facile, ça perce souvent si on veut une bonne pénétration sur la tôle neuve.
Il faut donc reprendre à l'étain cette partie et masquer les points de soudure des renforts. Voir sur la page de lien, les sites qui expliquent le procédé et les conseils sur l'étamage de la tôle.
Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Ajustage fond de coffre Soudage fond de coffre Soudage fond de coffre Soudage fond de coffre Soudage fond de coffre Etamage coffre Etamage coffre Etamage coffre Etamage coffre Etamage coffre Etamage coffre Etamage coffre
Pour finir le soudage du plancher la caisse est remise sur les appuis externes. Puis, de nouveau, étamage de la partie basse du hayon arrière. Je m'y suis repris à deux fois car il manquait de l'étain.
Soudage plancher intérieur Soudage plancher intérieur Soudage plancher intérieur Etamage du hayon Etamage du hayon Etamage du hayon Epoxy
Les plus gros éléments de la caisse sont montés, du "stop rouille" sur les parties intérieures du hayon, puis une couche de peinture époxy sur les endroits peu accessibles et sensibles à la corrosion.

Il reste des parties plus délicates: bas de caisse, ailes arrières et ajustement des portières.
Elles sont expliquées dans le deuxième partie Remise en état de la caisse (2)

retour LA CAISSE (1)