restauration d'une Jaguar type E, démontage

Le démontage

Toujours avoir l'appareil photo à portée de la main ainsi qu'un bloc pour noter et faire des schémas.
Je me suis procuré la revue technique chez Haynes. En Anglais bien sur, mais difficile de restaurer une Anglaise sans y passer.
Les catalogues des fournisseurs spécialisés de pièce détachée sont bien utiles: voir la page de liens.
Dans l'ordre: Démontage du capot. Il est articulé sur un treillis fixé sur le chassis tubulaire. Enlever les phares, clignotants et parechocs, décabler le faisceau électrique avant, on trouve aussi un avertiseur pas franchement d'époque. Malheureusement je ne peux pas savoir ou se montait l'avertissur d'origine car il y a eu plusieurs versions: sur le chassis avant ou dans le capot et le faisceau électrique n'est pas le même.
Ensuite démonter les compas d'articulation, dévisser les axes de rotations et puis ça vient tout seul avec un coup de maillet si ceux ci sont grippés.
fixation du capot fixation du capot Capot debout Avertisseur

Ensuite, dépose du moteur. Le moteur et la boîte se déposent ensemble. Attention, l'ensemble pèse bien 1/2 tonne.
Il y a deux techniques possibles: classiquement par le haut, méthode initialement préconisée par Jaguar. L'inconvénient est qu'il faut largement incliner l'ensemble moteur boîte et que le tout est plutôt délicat à manoeuvrer.
Sinon par le bas, c'est la méthode la plus recommandée. Dans ce cas il suffit de descendre le groupe moteur boîte sur un support mobile (une planche avec des roulettes suffisement solides) et de lever la caisse avec une grue d'atelier. (une chèvre !). Le seul inconvénient est qu'il faut démonter les périphériques du moteur (admission, échappements, ... ) et les barres de torsion du train avant. Ce qu'il faudra faire de toute façon.
Démontage du radiateur et de la bâche à eau qui sera à changer car elle est complètement pourrie et très mal ressoudée à l'étain, pensez à vidanger le circuit d'eau avant, vous ne seriez pas le premier.
Radiateur Bâche à eau ventilateur ventilateur chauffage radiateur chauffage
Quand on voit l'allure du ventilateur, on imagine aisement les problèmes de refroidissement dans les embouteillages.
On enlève le radiateur de chauffage et le ventilateur. Puis, l'alternateur, le filtre à air et les conduits, les bocaux de liquide de frein et d'embrayage (qui n'est pas d'origine), la tringlerie d'accélerateur. Ensuite on peut déposer la rampe de carburateurs et les collecteurs d'admission et d'échappement.
filtre à air bocaux frein tringlerie échappement admission carburateurs barre de torsion
Pour pouvoir passer le moteur par le bas, il faut déposer les barres de torsion. Pour cela enlever les roues et les amortisseurs, le train avant devra être suspendu (pas d'effort dans les barres). L'échappement complet peut être enlevé pour faciliter le travail à venir.
Ensuite il faut désacoupler tout ce qui est relié à la boîte de vitesse: L'arbre de transmission, le câble de tachymètre, le contacteur de pression d'huile, la tuyauterie du cylindre récepteur d'embrayage. Pour accéder à la boîte de vitesse, il faut enlever la console centrale, les moquettes et le capot supérieur de boîte. Il est préférable d'enlever les portières et la porte arrière dès maintenant, ainsi que les sièges, l'accés est plus facile.
L'état du sol sous les sièges ne laisse rien présager de bon.
Acces boîte de vitesse vidange fixation boîte de vitesse Sol sous les sièges
Ne pas oublier de vidanger la boîte et le moteur,... prévoir un grand récipient. Enlever le support inférieur de boîte et la suspension supérieure ainsi que les supports moteurs. A ce stade il faut soutenir le moteur à l'aide d'une chèvre ou d'un paland
moteur et boîte déposés fixation boîte de vitesse
Déposer le moteur et la boîte sur le support à roulette, lever la caisse pour extraire l'ensemble. Et voilà, une bonne chose de faite.

Le démontage du pont arrière est très simple. L'ensemble du differentiel, arbre de transmission et fusées, combinés amortisseurs, freins est assemblé. Le tout est fixé sur la caisse par 4 silentblocs.
pont arrière pont arrière
Il faut désacoupler l'arbre de transmission et le sortir par l'avant du tunnel. Puis,désacoupler le frein à main, la barre anti-rouli et afin les barres de poussée. Ces dernières peuvent ne pas sortir facilement et le chalumeau devient nécessaire.
Le pont sera posé sur une large planche et calé pour être descendu avec un cric. Penser à lever suffisamment la caisse en réhausant les chandelles.
Le reste ne pose pas de problème particulier. Deposer la direction de la tour eiffel (le chassis tubulaire avant).
Pour une raison inconnue, l'arbre de direction a été soudé à l'arbre d'entrée du boîtier !!
Déposer la tour eiffel après avoir repéré le faisceau électrique avant fixé dessus. Le faisceau est en très mauvais état et il a été bricolé. Il sera entièrement remplacé. Je l'ai acheté chez the Wiring Harness que j'ai rencontré au Baulieu international Autojumble.
boîtier de direction tour Eiffel réservoir réservoir vieux réservoir réservoir neuf
Pour l'instant je laisse la tour eiffel assemblée avec le train avant de coté, on verra plus tard.

Je passe à l'arrière pour enlever le réservoir, il contenait encore une dizaine de litre d'un résidu d'essence et de goudron très nauséabond. Il était recouvert d'une épaisse couche de blaxon qui masquait des bosses et de la corrosion. J'ai bien essayé de le récupérer: nettoyage, debosselage, brasure, mais le résultat ne me semblait pas suffisant pour assurer une bonne étanchéïté, je me suis résolu à en acheter un neuf chez Martin Robey. Pour le nettoyage et la protection intérieure du réservoir allez voir chez Restom.
J'ai repeint l'extérieur du réservoir neuf avec une peinture epoxy noire, l'intérieur à aussi été protégé, les produits viennent du même fournisseur. Ensuite, dépose de la colonne de direction (douille de 1" pour l'écrou central), du pédalier et des commandes de frein, d'embrayage et d'accélérateur coté compartiment moteur.
Il reste encore quelques babioles à enlever: verrous, butées, levier de frien à main, feux arrières etc, ... puis les vitres. Le pare brise et la vitre de hayon sont maintenus dans le joint puis bloqués par un jonc en cahoutchouc lui même encastré danc le joint. Il faut donc enlever ce jonc en premier. Les vitre latérales arrières sont retirées avec leur entourage.
l'habillage interieur est difficilement récupérable après dépose, cependant il est préférable de garder les éléments entiers qui serviront de patron pour les neufs. Dépose du tableau de bord, des commandes d'essuie glace, du plafonnier de la pompe à essence et le faisceau électrique peut être complètement retiré.
direction Cablâge tableau de bord tableau de bord interieur interieur interieur baie de pare-brise
Il reste encore les plaques d'isolation à enlever. le mieux est d'utiliser une spatule rigide et éventuellement chauffer avec une lampe à souder. Et voilà elle est toute nue, ...-)
plaques d'isolation Caisse nue Caisse nue Caisse nue
On va maintant passer au travail de carrosserie, mais avant cela il faut construire une rotissoire pour pouvoir manipuler ce tas de tôle.

retour DEMONTAGE